À l’Ouest de la France, entre Rennes et Le Mans, la Mayenne est un territoire atypique. Le département regorge d’hébergements insolites et offre une nature préservée. À découvrir de préférence en vélo.

mayenne hébergements insolites
A Echologia, les tipis bordent la piscine naturelle. © Echologia/Natura-sciences.com

La Mayenne regorge d’hébergements insolites. Parmi eux, le site eco-touristique d’Echologia fait référence. À seulement 3 km de Laval sur l’ancienne carrière de chaux de Louverné, Vincent Brault et Guillaume Beucher, deux amis d’enfance ont créé un site hors du commun sur près de 100 hectares. « Un tel site est unique en France par son ampleur et son ambition », prévient Vincent Brault, gérant d’Echologi.a.

Echologia : un site éco-touristique de référence

Avec une trentaine d’hébergements insolites – tentes de trappeurs, cabanes « falaises » et cabanes flottantes -… le site propose un large choix d’hébergement insolites. Les repas sont bio, les toilettes souvent sèches.

Piscine naturelle, marais filtrant pour retraiter les eaux usées, lampe frontale pour s’éclairer la nuit, le dépaysement est total. Les activités sont nombreuses : initiation au tir à l’arc, à la sarbacane ou au canoë, promenades, découverte de l’aquaponie, casses tête, etc. À partir de 129 euros la nuit pour deux personnes en logement insolite ou 99 euros en hôtellerie.

Dormir dans les arbres ou en roulotte en Mayenne

Mayenne hébergements insolites
Le Bois à Forcé vous accueille dans ses cabanes perchées dans les arbres. © Matthieu Combe/Natura-sciences.com

Vous préférerez peut-être séjourner dans un endroit plus intimiste. Pour cela, direction le parc de loisirs de l’Orbière, « LE BOIS ». Le site propose 4 cabanes dans les arbres ou sur l’eau, de 89 à 110 euros la nuit pour deux. Au cours de la journée, il est possible de s’attaquer à 10 parcours acrobatiques dans les arbres, à la tyrolienne géante, faire une petite promenade à cheval ou simplement se reposer auprès des animaux de la ferme.

Pour encore plus d’intimité, il est possible de séjourner à la belle étoile dans une bulle transparente au domaine des Vaulx à la Baconnière ou encore en roulotte à Chailland ou à Olivet.

La Mayenne à découvrir en vélo

Le département peut être découvert en voiture ou en vélo loués en gare de Laval. Des associations locales proposent des week-end de randonnées VTT de 15 à 80 kilomètres. D’autres proposent des balades à dos de cheval ou d’âne ou en bateau. Il est aussi possible de se déplacer à pied, sur les 3000 km d’itinéraires balisés.

La rivière Mayenne est longue de 149 km et présente 85 km de halage réhabilités. Des espaces sont aménagés pour y planter gratuitement des tentes et vous pourrez profiter des sanitaires mis à disposition gratuitement au niveau des écluses. Vous pourrez également séjourner ou naviguer sur la Mayenne à une vitesse de pointe de 10 km/h, repos garanti.

Des sites touristiques et une nature préservée

En quête de nature, pourquoi ne pas partir à la découverte du mont des Avaloirs ? Du haut de ses 417 mètres, il s’agit du point culminant de l’ouest de la France. Le département renferme aussi les grottes et le canyon de Saulges, des grottes préhistoriques uniques dans le nord ouest de la France. Ensuite, prenons la route en direction du site Natura 2000 de la vallée de l’Erve, du lac de haute-Mayenne et de la forêt de Mayenne.

Côté culturel, le Musée Robert Tatin à Cossé-le-Vivien vaut le détour. L’artiste y a passé 20 ans à construire son propre musée : des sculptures colossales, témoignant d’un univers fantastique imaginé au cours de ses voyages. Le refuge animalier de l’Arche est également intéressant. Sur plus de 15 hectares, le refuge accueille près de 1 500 animaux de 150 espèces différentes : lions, tigres, ours, singes, loups, reptiles, etc. Sa particularité ? Il n’accueille que des animaux provenant de particuliers, zoos, laboratoires, cirques ou de saisies par les autorités.

Auteur : Matthieu Combe, journaliste du magazine Natura Sciences


La rédaction vous conseille aussi :