Hier soir, Emmanuel Macron a pris la parole pour préparer la France à l’imminente intensification de la propagation du Covid-19. Le président de la République a invité les concitoyens à prendre un maximum de précautions pour tenter de freiner la progression du virus et a annoncé la fermeture de tous les établissements scolaires.

coronavirus ecoles fermees
Toutes les écoles, lycées et universités resteront fermées à partir de lundi prochain, au moins pour 15 jours. PHOTO//CC0 Domaine public

Hier soir, lors d’une allocution télévisée, Emmanuel Macron s’est adressé aux Français au sujet du coronavirus. Au moment de sa prise de parole, le bilan faisait état de 61 morts, et de 2876 cas diagnostiqués. Le chef de l’État indique que cette épidémie est « la plus grave crise sanitaire qu’ait connue la France depuis un siècle ». Face à l’ampleur et à la vitesse de propagation du Covid-19, le président de la République a pris plusieurs mesures.

Des écoles fermées, au moins jusqu’aux vacances de Pâques

Dès lundi, tous les établissements scolaires du pays, de la crèche à l’université, fermeront leurs portes jusqu’à nouvel ordre. Emmanuel Macron a rappelé que les premières constatations montrent que les enfants peuvent être des vecteurs sains du virus. Or, s’ils ne développent pas eux-mêmes la maladie, ces derniers risquent de contaminer leurs aînés, potentiellement plus fragiles.

Sur LCI, vendredi matin, face à Elizabeth Martichoux, Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Éducation nationale, a indiqué que cette fermeture durerait au moins 15 jours. « La réouverture après les vacances de Pâques est souhaitable », a-t-il indiqué. Mais cela dépendra de l’évolution de l’épidémie. Ainsi, 12 millions d’élèves, de la maternelle au lycée, 1,6 million d’étudiants, et un million d’agents de l’Éducation nationale seront directement concernés par cette décision.

Lire aussi : Coronavirus: l’élevage à l’origine de pandémies?

Le coronavirus fait classe à la maison

Les enfants ne seront pas en vacances anticipées. Il devront participer à des dispositifs d’enseignement à distance. Jean-Michel Blanquer était hier à Poitiers pour rencontrer les services du CNED Centre national d’enseignement à distance). Habituellement capables d’avoir 6 millions de connexions simultanées, les services du CNED ont triplé leurs compétences. pour la plateforme « Ma classe à la maison ».

De nombreux concours d’entrée aux grandes écoles sont prévus dans les prochaines semaines. Le ministre de l’éducation prendra dans la journée des décisions de maintien ou de report au cas par cas. À l’heure actuelle, le gouvernement n’envisage pas de reporter les examens du brevet et du baccalauréat. Seule une simplification des épreuves de contrôle continu (E3C) est pour le moment prévue pour les futurs bacheliers.

Le casse-tête de la garde d’enfants

Des millions de parents sont face au casse-tête de devoir faire garder leurs enfants. C’est pourquoi le gouvernement a décidé qu’ « un service de garde sera mis en place, région par région ». Ainsi, les travailleurs « indispensables à la gestion de la crise sanitaire » pourront « faire garder leurs enfants et continuer d’aller au travail », a indiqué Emmanuel Macron.Cette mesure s’adresse notamment au personnel soignant. De leur côté, les associations de parents d’élèves commencent à s’organiser pour faire de la garde alternée.

Sans fermer les bars et les restaurants comme en Belgique ou en Italie, Emmanuel Macron a néanmoins rappelé l’importance de limiter les déplacements. Le président de la République appelle également les Français à limiter leurs visites aux personnes âgées, notamment dans les Ehpad. Le chef de l’ État a également rappelé aux concitoyens l’importance de respecter les règles d’hygiène. Pour limiter la propagation du virus, il convient de se laver régulièrement les mains au savon, ou utiliser du gel hydroalcoolique; et de solliciter les services médicaux avec discernement.

Auteur : Chaymaa Deb, journaliste du magazine Natura Sciences


La rédaction vous conseille aussi :