L’âge de la stupidité. Réalisé par Franny Armstrong en 2009. 1h29. Note : 3/4

L’âge de la stupidité. Réalisé par Franny Armstrong en 2009. 1h29. Note : 3/4

2055 – Un homme vit seul au sommet d’une tour. Celle-ci contient les œuvres d’art qui étaient il y a seulement deux générations éparpillées aux quatre coins de la Terre. Cet homme allume son ordinateur relié à l’ensemble des archives vidéo du monde. Face à notre planète bleue dévastée, il cherche à comprendre : Pourquoi n’avons-nous pas réagi lorsqu’il était encore temps? N’y avait-il pas de signes annonciateurs des dérèglements climatiques dès le début des années 2000 ? Réponse à travers une série de reportages montrant l’homme face à son propre aérien lowcost indien et analyse l’impact environnemental de l’aviation. Il place aussi le spectateur devant la fonte des glaciers alpins et les conséquences de l’ouragan Katrina. Suite à cela, le gâchis du pétrole est dénoncé ainsi que les désastres orchestrés par Shell en Afrique. Un reportage en Irak montre également la vie d’enfants vendant les chaussures jetées dans les pays riches. Enfin, un installateur d’éoliennes est suivi dans un combat face à l’ignorance des populations. Intéressant et dérangeant !

> Commander L’âge de la stupidité sur Amazon <

Visionner la bande-annonce de L’âge de la stupidité

Auteur : Matthieu Combe, fondateur du webzine Natura-sciences.com

LE NOUVEAU NATURA SCIENCES SUR ULULE

Alors que 53% Français estiment que les médias et les journalistes n'accordent pas assez de place à la crise écologique et climatique, le média Natura Sciences lance sa nouvelle formule pensée pour faire face aux défis climatiques et écologiques d'ici 2030. Notre mission : construire une nouvelle société, plus respectueuse des humains et du vivant dans toutes ses composantes.

Cette nouvelle formule, davantage tournée vers l'action et plus incisive, est en pré-vente exclusive sur Ulule jusqu'au 10 novembre prochain. Elle est soutenue par plusieurs personnalités dont le climatologue Jean Jouzel, la lauréate du prix Goldman pour l'environnement Lucie Pinson ou encore la réalisatrice Marie-Monique Robin. L’exigence de Natura Sciences passe encore et toujours par son indépendance et l’absence de toute publicité.

Partagez, pré-abonnez-vous, nous comptons sur votre soutien, merci !


La rédaction vous conseille aussi :