Comme chaque année, le 1er avril n’échappe pas au traditionnel poisson d’avril. A cette occasion, Natura Sciences a particulièrement été interpellé par celui envoyé par la société Nomadic Solutions. Alors que le Gouvernement a mis en place la circulation alternée à Paris et 22 communes voisines, le 17 mars, cette société serait sur le point de proposer une plaque équipée de LED capable d’afficher un nombre pair ou impair au gré des autorisations de rouler !

plaque immatriculation pic de pollution

Grâce à des LED, la plaque d’immatriculation pourrait changer son numéro pour afficher un numéro pair ou impair. © Nomadic Solutions

Dans un communiqué envoyé hier, Nomadic Solutions fait part d’une invention révolutionnaire : elle serait sur le point de proposer une plaque minéralogique équipée de LED basse consommation. « Sa particularité réside dans le fait de pouvoir afficher un nombre pair ou impair au gré des autorisations de rouler », fait savoir la société dans son communiqué. « D’un simple clic sur son smartphone, on peut changer la terminaison de son numéro d’immatriculation si le véhicule est équipé », poursuit-elle.

Cette plaque aiderait  toute personne refusant de prendre les transports en commun gratuits, de covoiturer, de prendre un véhicule en autopartage ou d’utiliser un vélo. Cela permettrait d’éviter les contraventions lors de la mise en place des limitations de déplacement (pair/impair) quand il y a un pic de pollution !

L’idée est farfelue et la société a pensé à tout : « Pour l’achat d’un jeu de deux plaques, Nomadic Solutions livre en standard une imprimante laser couleur qui, en lien 4G avec les préfectures, imprime la bonne carte grise le jour J », précise-t-elle. Le Ministère de l’environnement serait sur le point d’homologuer le dispositif. Heureusement, cela n’est qu’une bonne plaisanterie !

Concepteur de solutions innovantes et distributeur à valeur ajoutée, Nomadic Solutions commercialise des solutions matérielles pour la mobilité durable, la géolocalisation, la traçabilité et la sécurité des personnels itinérants de l’entreprise. La développe aussi des produits en interne, comme l’EcoGyzer, un accessoire d’aide à l’éco-conduite, ou bien encore Wikiwalk pour le guidage vocal collaboratif des malades atteints de Parkinson.

Auteur : Raphaël Petit, journaliste du webzine Natura-sciences.com


La rédaction vous conseille aussi :